See operators
    • Mentions légales
    • COMITÉ DE PUBLICATION DES « TEXTES LITTÉRAIRES FRANÇAIS »
    • NOTE DES ÉDITEURS
    • AVANT-PROPOS
    • INTRODUCTION UNE ŒUVRE, UN AUTEUR
      • 1. – L’ÈRE DES HYPOTHÈSES GRATUITES
      • 2. – DU MILITAIRE PHILOSOPHE AUX DIFFICULTÉS SUR LA RELIGION
      • 3. – A LA RECHERCHE DU MYSTÉRIEUX AUTEUR
      • 4. – LE MOT DE L’ÉNIGME : ROBERT CHALLE
      • 5. – UNE CONFIRMATION : LE MANUSCRIT SÉPHER(s).
      • 6. – L’ÉDITION DE 1983 (éd.83)
      • 7. – LE MANUSCRIT DE LA BAYERISCHE STAATSBIBLIOTHEK (B)
      • 8. – UN NOUVEAU VISAGE DE ROBERT CHALLE
      • 9. – LES CIRCONSTANCES DE LA COMPOSITION
      • 10. – LES PRINCIPES DE LA PRÉSENTE ÉDITION
      • 11. -NOTRE TEXTE
    • DIFFICULTES SUR LA RELIGION
      • [1] LE LIBRAIRE AU LECTEUR
    • PRÉFACE
    • [10] DIFFICULTÉS SUR LA RELIGION PROPOSÉES AU R.P. MABRANCHE [sic]
      • Lettre
    • [16] PREMIER CAHIER contenant ce qui m’a fait ouvrir les yeux
    • [47] SECOND CAHIERcontenant en général l’examen des religions établies
      • Première Vérité
      • Deux‹ièm›e Vérité par laquelle on démontre que la religion ne se peut traiter par des livres et des discours
      • Troisième Vérité par laquelle on démontre qu’on doit examiner sa religion, et en juger.
      • [67] Quatrième vérité par laquelle on démontre qu’on peut trouver la vérité, et qu’on est oblige de se servir de ce pouvoir en fait de religion.
      • [70] Argument démonstratif
      • [77] Cinquième Vérité Par laquelle on démontre qu’il faut examiner la religion sans prévention et sans intérêt.
      • [82] Sixième Vérité par laquelle est démontré que la raison est capable de découvrir la vérité.
      • [88] Septième Vérité par laquelle on démontre que Dieu nous a instruit clairement de ses volontés. Qu’il ne punira que des crimes libres ; qu’il n’y a point de ministres, et qu’aucun livre n’est son ouvrage.
      • [93] Huitième Vérité par laquelle on démontre qu’il faut raisonner en fait de religion
      • Neuvième Vérité par laquelle on démontre qu’on est oblige d’abandonner sa religion, quand on la trouve mauvaise
      • Dixième Vérité par laquelle on démontre qu’aucune religion ne peut établir ses faits
      • Onzième vérité par laquelle on démontre qu’il faudrait à chaque religion un cours continuel de miracles actuels et incontestables.
      • Douzième Vérité par laquelle on démontre qu’on court risque d’être dans l’erreur en suivant quelque religion factice que ce soit.
      • Treizième Vérité par laquelle on démontre que toutes les r‹eligions› f‹actices› ne se donnent elles-mêmes que pour incertaines.
      • Quatorzième Vérité par laquelle on démontre qu’aucune religion factice ne peut exiger une véritable croyance.
      • Quinzième Vérité par laquelle on démontre que des livres et des discours ne sont point des moyens dont Dieu s’est servi pour instruire les hommes.
      • [133] Seizième Vérité par laquelle on démontre encore les mêmes choses que par la précédente
      • [138] Dix-septième Vérité par laquelle on démontre que des religions établies sur des livres et des discours ne viennent pas de Dieu.
      • Dix-huitième Vérité par laquelle on démontre que toutes les religions factices sont fausses, au moins incertaines.
      • Dix-neuvième Vérité par laquelle on démontre que personne n’est obligé en conscience d’embrasser quelque r‹eligion› f‹actice› que ce soit.
      • Vingtième Vérité par laquelle on démontre que toutes les religions factices sont fausses
      • Vingt-et-unième Vérité par laquelle on démontre que la profession de quelque religion factice que ce soit est criminelle.
    • [196] TROISIEME CAHIER contenant l’examen de la religion chrétienne
      • Section Première.Des livres des Juifs.
      • Section seconde.Le Nouveau Testament.
      • [348] Section troisième.De l’accomplissement des prophéties
      • Section quatrièmeLa manière surprenante dont le christianisme s’est établi
      • Section cinquièmeDu témoignage des martyrs
      • Section sixième.La tradition
      • Section septième.Les Pères, les conciles. L’antiquité, l’étendue de la religion chrétienne et le consentement qu’y donnent des personnes illustres par les sciences et leurs mœurs.
      • ‹Section huitième›La dispersion des Juifs
      • Section neuvième.Les merveilleux effets du christianisme.
      • Section dixième.Les admirables découvertes des philosophes chrétiens par les lumières de l’Evangile
      • Section onzième.La sainteté du culte.
    • [459] QUATRIEME CAHIERContenant un système de religion fondé métaphysiquement sur les lumières naturelles et non sur des faits de laquelle on ne puisse dire Tantum relligio potuit suadere malorum.
      • [465] Section premièreDe l’existence de Dieu
      • [483] Section deuxièmeDe la morale
      • [548] Section Troisième.Reprise de quelques points qui n’ont pas été assez poussés, de crainte d’interrompre le fil du système.
      • Section quatrième.Solution des difficultés
      • [619] Section cinquièmeDe l’instruction et du culte.
      • [637] Epilogue
    • [651] TABLE DES MATIÈRES [de B renvoyant aux pages de ce manuscrit]
    • GLOSSAIRE
    • NOTE GRAMMATICALE
    • INDEX DES NOMS PROPRES ET DES MATIÈRES
    • BIBLIOGRAPHIE
      • I. MANUSCRITS
      • II. ÉDITIONS
      • III. AUTRES OUVRAGES DE ROBERT CHALLE
      • IV. ÉTUDES SUR LE MILITAIRE PHILOSOPHE ANTÉRIEURES À 1950 (PAR ORDRE CHRONOLOGIQUE)
      • V. ÉTUDES INTÉRESSANT LES DIFFICULTÉS SUR LA RELIGION POSTÉRIEURES À 1950
        • A. Ouvrages
        • B. Recueils
        • C. Articles
      • VI. ŒUVRES CONTEMPORAINES DES DIFFICULTÉS
      • VII. ÉTUDES MODERNES
    • TABLE DES ILLUSTRATIONS
    • TABLE GÉNÉRALE DES MATIÈRES

Vous consultez :

Titre du chapitre: Title Page

Pages :

Source :

Challe, Robert.
Difficultés sur la religion proposées au père Malebranche. Edition nouvelle d'après le manuscrit complet et fidèle de la Staatsbibliothek de Munich.
Ed. François Moureau et Frédéric Deloffre.
Genève: Librairie Droz, 2000
9782600003872

Pour citer ce chapitre :

Challe, Robert.
Chap. « Title Page » in Difficultés sur la religion proposées au père Malebranche. Edition nouvelle d'après le manuscrit complet et fidèle de la Staatsbibliothek de Munich.
Ed. François Moureau et Frédéric Deloffre.
Genève: Librairie Droz, 2000

Pour citer un extrait :

Les numéros de pages de la version papier ont été conservés en marge droite du texte sous la forme p. AAA et les numéros de notes conservés à l'identique.

Ce livre numérique peut donc être cité de la même manière que sa version papier.

PDF généré dans le cadre de la licence nationale Istex, depuis le XML-TEI des portails Droz

© Librairie Droz S.A. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit

TEXTES LITTÉRAIRES FRANÇAIS
ROBERT CHALLE
DIFFICULTÉS
SUR LA RELIGION PROPOSÉES
AU PÈRE MALEBRANCHE
Edition nouvelle, d’après le manuscrit complet et fidèle de la Staatsbibliothek de Munich
par
FRÉDÉRIC DELOFFRE
et
FRANÇOIS MOUREAU
Ouvrage publié avec le concours du Centre National du Livre
LIBRAIRIE DROZ S.A.
11, rue Massot
GENÈVE
2000

Register citation

     

Add note


Report misprint

     

Add note


The record has been added to your citations page

The misprint has been reported to the publisher. Thank you !

Help